Edito: Gardons le moral… 2022 sera meilleure !

Gardons le moral… 2022 sera meilleure ! C’est ce qu’il faut se dire !

En faisant en sorte que chaque colonie que l’on prépare pour l’hiver soit en mesure de passer ce cap avec succès.

 

La base pour cela est d’ouvrir ses ruches pour

  • évaluer les volumes d’abeilles et la présence de reine en ponte,
  • réunir les colonies faibles au cas échéant,
  • soulever les cadres pour dépister des signes cliniques inquiétants.

La loque américaine qui conduit à la mort de la colonie,  en plus d’être un grave risque contagieux pour les autres, est aussi à surveiller.
Si vous avez un doute sur l’aspect d’un cadre, vous pouvez faire une photo et nous la soumettre ici

Avoir posé le traitement antivarroa et cela au plus tôt après la récolte et avant fin août était important.
Avoir une très bonne évaluation des volumes de nourriture dans chaque ruche et y remédier en cas de manque set essentiel.

Les actions fondamentales résumées ci-dessus devraient vous permettre d’avoir un minimum de pertes hivernales…  A contrario, ne rien faire signerait certainement des déceptions à venir…

Une remise à niveau en suivant un stage sanitaire peut être envisagée, n’hésitez pas à consulter notre offre de formation.

André LOZAC’H

 

%d blogueurs aiment cette page :