2-Choisir un bon emplacement pour le rucher

C’est très bien d’être d’avoir un rucher qui répond aux exigences de la loi, mais c’est encore mieux, si cet emplacement convient aux abeilles.

Critères pour choisir l’emplacement d’un rucher

  1. La flore :

    • Implanter son rucher dans un endroit où les ressources en nectar et en pollen sont suffisantes… surtout s’il y a plus de 5 ruches !

  2. Orientation :

    • orienter l’entrée dans le sens opposé aux vents dominants ;

    • l’orientation sud-est est recommandée.

    Position :

    yoyolabeyo-mini

    Le conseil de Yoyo l’abeillaud : Pensez à ménager votre dos : une hausse pleine de miel, c’est lourd… Apprenez les bons gestes… Mais c’est vous qui voyez !

    • écarter les ruches les unes des autres, 1 m au moins, pour éviter la dérive ;

    • les peindre de couleurs différentes, l’abeille distingue bien le bleu, le blanc, le noir et le jaune.

    • planter des arbustes à proximité, mais pas trop…

    • prévoir un accès facile en voiture : il faut prévoir le transport des ruches, des hausses, du matériel…

    • laisser un passage derrière les ruches, pour faciliter les manipulations.

  3. Support :

    • poser les ruches sur des supports (parpaing…) et non sur l’herbe : l’abeille craint l’humidité autant, sinon plus que le froid ;

    • Pas de support pouvant contenir de l’eau, de la vermine (pneus).

    • La hauteur du support permet à l’apiculteur de travailler sans avoir à se pencher.

  4. Protection contre les intrus :

    • animaux, gros gibiers, enfants… une clôture peut être utile.

  5. Abreuvoir :

    • utile si les ruches sont en ville,

    • le placer au soleil, l’alimenter régulièrement ;

    • les abeilles ne doivent pas pouvoir s’y noyer, pour cela prévoir des petits cailloux  où les abeilles pourront se poser et atteindre l’eau.

WordPress theme: Kippis Child 0.1.0