La loque américaine

1. Ce que vous voyez en ouvrant une ruche

Un couvain irrégulier, dispersé, dit « en mosaïque ».

Une colonie souvent moins populeuse que les colonies saines voisines.

Des cellules affaissées, percées (trou irrégulier), de couleur brunâtre, noirâtre, pas sympathique.

Si vous enlevez délicatement l’opercule de la cellule vous pourrez voir une larve brune couchée de tout son long, elle a souvent la forme d’une langue.

Faire le test de l’allumette
Introduire un petit bâton dans la cellule, remuer, et retirer lentement lbâtonnet de la cellule. S’il se forme un filament brun, visqueux pouvant s’étirer sur un ou deux cm alors pas de doute, c’est probablement de la loque américaine.Le test de l'allumette.

2. Quelle est la cause ?

Un bacille. C’est une bactérie. Son nom : Pænibacillus larvæ larvæ.
Et ce bacille sporule dès qu’il ne peut plus se multiplier. Ces spores sont très résistantes et difficiles à détruire.
Le feu est le meilleur moyen de les détruire.
Notez bien : Les antibiotiques sont sans effet sur les spores.

3. Que faire ?

Si la ruche est faible ou très atteinte la destruction par le feu des abeilles, des cadres contenant, ou ayant contenu du couvain, du miel est la meilleure solution.
Il faut désinfecter ensuite tout le matériel, chalumeau ou eau de Javel.

Le feu est la meilleure solution pour se débarrasser de la loque.Si la colonie est forte, le transvasement sur de la cire vierge est possible.

Mise en garde : Le miel ne devant contenir aucun résidu d’antibiotique; il n’est pas question d’en utiliser pour  soigner la loque.

4. Comment l’éviter ?

Il n’est pas possible d’éviter complètement les risques de voir apparaître un cas de loque dans l’une de ses ruches. Cependant quelques précautions simples réduisent considérablement ces risques.
Avoir des ruches fortes, des abeilles qui résistent à la loque américaine. Ne jamais laisser trainer des débris provenant des ruches (miel, cire, grattages, etc…). Toute ruche dont les abeilles sont mortes de maladie doit être ramassée et désinfectée.
Eviter les causes favorisantes de propagation de cette maladie contagieuse, c’est de la prophylaxie.

5. Vous pouvez consulter aussi cette page :

http://www.apivet.eu/traitementLA.html


 

====================================

WordPress theme: Kippis Child 0.1.0