Vous vendez ou cédez du miel ? vous devez avoir un n° de SIRET…

Pour vendre du miel ou même le céder gratuitement à un voisin, tout apiculteur doit avoir un n° de SIRET (gratuit) et renseigner sur un registre le résultat de ses ventes.

Ce registre peut être réclamé par l’administration fiscale car, depuis 2016, les revenus apicoles sont déclarables dès le 1er €.
Le seuil des 10 ruches n’existe plus. Le forfait agricole est devenu le « micro BA » (bénéfice agricole).

Pour la déclaration d’impôts : En plus du formulaire CERFA N° 2042, il faut reporter ses résultats de vente de miel sur le formulaire 2042 C PRO. Pour plus d’informations, consulter le site officiel des impôts.

Pour faire  la démarche en ligne c’est par ici